vendredi 19 février 2016

Les notes subtiles du chant terrestre 
transpercent, traversent le sublime champ céleste 
qui rassemble, semble t-il, ses lueurs les plus enchanteresses.

Cependant qu'au sol, en plein soleil, assis seul sur le sable, 
le regard vers le ciel aux couleurs insaisissables, 
l'on observe en soi l'indéfinissable.

Nom de la photographie: "Un trésor de retrouvailles"
Lieu: reliant Cadiz à Carnon, toujours de passage, en voyage.
Sentiment: celui d'honorer à la fois l'artiste et l'aventurier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire