dimanche 20 juillet 2014

Au bord d'une rivière momentanément asséchée, sur les longues racines de deux arbres entrelacés, j'ai su lire un message adressé à chaque être vivant: « Ayons en nous cette flamme d'une immortelle incandescence, celle qui ne connaît pas la demi-mesure, celle qui sait résorber nos blessures, celle qui, entre douce plénitude et profondes turbulences, resteras à jamais l'essence pure de notre perpétuelle résilience. Vivre est en soi un acte sacré, ne laissons donc pas ces lourdes pierres, ces lourdes peurs, régir notre liberté d'être. »

Une main posée sur l'écorce, j'ai simplement répondu: « Merci. »

Nom de la photographie: "Le brasier sous l'écorce"
Lieu: Sur l'île aux fleurs, loin des sentiers battus.
Musique d'inspiration: Le bruissement des feuilles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire