lundi 12 mai 2014

« C'est absolument irréalisable, purement utopique, affirma l'intellect. Oublie tes rêves, tu n'arriveras jamais à rien avec de telles ambitions, conforme-toi aux modèles que t'impose cette société au sein de laquelle je règne en maître. Ainsi, quitte à vivre reclus dans l'ombre de ma toute puissance, quitte à vivre par dépit, tu auras au moins l'assurance d'un certain confort matériel. 
 Il n'en est pas question, répondit calmement le cœur. Je sais bien que tu me sous-estime et me néglige sans cesse, mais essaie donc d'emprisonner le sauvage que je suis, essaie d'emmurer l'indomptable ne serait-ce qu'un instant, et je te prouverai qu'il est possible de fendre la pierre à la seule force des mots. 
Laisse-moi la place d'aimer et d'agir comme bon me semble. »

Photographie: Plage du sud martiniquais, non loin de Cap Belle Étoile.

3 commentaires:

  1. Le coeur est au centre du rocher sur lequel on peut y voir des visages se donner des bisous...;)

    RépondreSupprimer
  2. "Le cœur a ses raisons que la raison ignore"... <3

    RépondreSupprimer
  3. croire en soi , nous écouter , tu sais si bien le dire ......

    RépondreSupprimer