vendredi 7 février 2014

Dès l'instant où notre esprit se livre à la pureté du silence, à la sagesse de l'immobilité, 
il lui est alors possible d'appréhender un phénomène resté jusque-là méconnul'éclosion d'une inflorescence émanant de notre cœur pour venir se répandre en notre âme, l'Amour dans toute sa vérité. S'il est nécessaire d'accepter que tout ceci ne soit jamais autre que momentané, il est tout aussi crucial de comprendre que l'éphémère contient l'éternité.


La sensibilité est une clef que l'on donne à la beauté pour que celle-ci puisse nous rendre visite, nous atteindre à chaque instant. Sans cela, nous fermons violemment la porte sur l'une des plus grandes richesses non monnayables de ce monde. Libérons-nous de nos armures psychologiques afin de ne plus y être enserrés, ainsi nous retrouverons peu à peu notre nature originelle, celle qui nous relie à l'infime 
comme à l'immensurable.

1 commentaire:

  1. Cher Adrien, magicien de nos coeurs ébahis, comment fais-tu pour trouver les mots si justes ?
    Ils ravivent et ravissent notre conscience qui somnole...
    Ta plume merveilleuse a le don d'effacer le voile qui nous distance de la Magie, pourtant offerte et disponible à chaque instant...
    Mon âme t'Aime...
    ...et te dis un GRAND MERCI <3 <3 <3
    anjoyplanet

    RépondreSupprimer