mardi 17 décembre 2013

Incendiaire de l'infranchissable, alchimiste de mon existence, j'ai pris soin d'édifier ma réalité lorsque celle des autres commençait à me glacer les entrailles, lorsque, prisonnier des normes relationnelles et sociétales, je me sentais accablé par leurs fidèles cortèges de frustrations. 

Alors que la restriction n'a de promesse que la mort, l'épanouissement se trouve être primordial pour tout ce qui vit sur Terre. Je ne pourrais me forger autrement que dans ce qui est exempt de retenue, ce qui ne connait ni indifférence ni neutralité. Puisque la persévérance est indispensable à l'accomplissement de soi, j'en ferais l'acier de mes armes. 

Mes absences se prolongent mais, tout comme l'éclat de certaines plantes semble s’éteindre au premier contact de la froideur hivernale, la moindre source de chaleur émise et transmise de cœur à cœur me ranime et me ramène instantanément à ce qui m'est essentiel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire