mardi 29 octobre 2013

Ouvre les yeux et vois le jour, écoute la vie qui t'appelle, rassemble tes forces pour que valsent les 
obstacles, relève-toi et file sous le vent, ne perd jamais de vue le berceau de ta naissance, tu seras de ces étoiles qui percent les déferlantes. Ce vaste monde s'est longtemps préparé avant d'accueillir ta grâce, avant que je n'inscrive ailleurs les empreintes que le sable prédestinait à l'éphémère. 
Alors aussi loin que les courants t'emportent, c'est ici que mon cœur t'accompagne et que mon âme t'immortalise, petite merveille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire