mardi 19 mars 2013

Fusionnelles, les saisons se rencontrent et se confondent. Le temps est à l'instabilité. De frêles flocons flottent dans le vent, se mêlent délicatement aux subtiles essences florales, puis virevoltent follement, avant de se joindre à la terre glaciale. Ainsi s'accordent les éléments.

La véritable exception est d'en saisir le spectacle.


1 commentaire:

  1. C'est beau, extraordinairement beau, beau et juste. Ces fleurs sont "ma" convoitise. Je ne me rappelle pas avoir convoité, mais là, cette sérénité dans la froidure ! quelques soient les conditions faites au Vivant, sa beauté, sa fragilité, sa vulnérabilité nous interpellent. A partir de cette image je voudrais tant que cesse l'abstraction illusoire des humains. Oui, je voudrais que cessent nos faire-semblant. Nous ne sommes pas justes. Peut-être que la vie nous aime pour les potentialités qu'elle a mis en nous mais certainement pas pour ce que nous sommes. Nous sommes comme ces fleurs, une promesse. Merci

    RépondreSupprimer