dimanche 30 décembre 2012

Dans sa course folle, pieds nus sur la terre sauvage, elle est une incarnation de la véritable beauté, digne fille du vent sur les sentiers de l'absolu.

Elle est comme la lueur qui s'épanouie discrètement dans l'inconnu, sans nom, sans age, comme l'Univers qui l'a vu naître. Affranchie de sa propre espèce, elle est en marche pour rejoindre l'essence même de la Vie, l’Archétype de la mère, entité vivante, fascinante et merveilleuse, la Terre.

Guidée seulement par son cœur, elle a su franchir l'infranchissable, et dans un élan libérateur, son courage n'a cessé d'anéantir tout obstacle, toute création de l'esprit.

Touchée par la grâce, envoûtée par la toute puissance des éléments, elle aime danser sous la pluie torrentielle, réceptive à l'intensité vibratoire de l'instant présent. Les yeux ouverts à la fois sur le grandiose et le subtil, elle sait que"hier"est mort, que"demain"ne se vivra jamais, et que seul compte"maintenant".

Image égarée de l'essence de mon inspiration...

Adrien



3 commentaires:

  1. Ton texte est subtil et sublime...merci Au coeur de la foret enchantée,le peuple de l'ombre et de la lumière d'invite a entrer,les lumières de nuits sont visibles pour celui qui veut bien les voir... Ta phrase de conclusion me touche car telle va la vie pour moi,l'instant présent...juste un envol de pensées positives

    RépondreSupprimer
  2. joli texte... à vivre à l'instant présent.... et juste au ressenti.... sans pensées, sans penser... juste en lachant prise, et en voyageant avec toi... nathalie

    RépondreSupprimer
  3. Ravie de lire votre texte très sage.

    RépondreSupprimer